Les clés de la surveillance réseaux en entreprise

L’amélioration continuelle des performances d’un réseau est, aujourd’hui, indispensable pour les entreprises. La surveillance de réseaux donne la possibilité à l’administrateur d’une société de connaître l’état de santé de son parc informatique. Grâce à elle, il est capable d’être proactif et de réparer la plupart des erreurs avant qu’elles ne se produisent. Quelles sont les clés pour réussir la surveillance réseau de son entreprise ?

Le but de la surveillance réseau

Pour réussir à mettre en place une surveillance réseau de qualité, il est essentiel de comprendre le but de cette démarche. L’objectif premier de la surveillance de réseaux est de pouvoir maîtriser une structure en constante évolution. En effet, un réseau informatique ne cesse jamais de changer. Il doit régulièrement intégrer de nouveaux périphériques ou subir des mises à jour importantes. Or, toutes ces modifications ont des conséquences sur les performances du réseau.Certaines erreurs communes peuvent être évitées à l’aide d’une bonne surveillance réseau. C’est notamment le cas pour :

  • les arrêts inopinés de serveurs
  • les pannes de machines-outils
  • les ralentissements causés par une trop grande utilisation de la bande passante, d’un processeur ou de la mémoire vive
  • le manque d’espace de stockage
  • les mises à jour non-effectuées
  • le plantage de certains logiciels ou d’applications essentielles

Toutes les erreurs listées ci-dessus sont capables de freiner la production de l’entreprise. La baisse de la productivité de la Supply Chain entraîne immanquablement des retards et une baisse du chiffre d’affaires. La surveillance réseau est capable d’éviter tout cela !

 

Comment agit la surveillance réseaux ?

La surveillance réseau pour répertorier

Elle permet de répertorier les périphériques. De cette façon une carte précise de tous les routeurs, serveurs, ordinateurs, commutateurs, scanners et appareils spécifiques est établie. Cette carte donne la possibilité de gérer les connexions de chaque dispositif, les uns par rapport aux autres. Grâce à cela, plusieurs choses sont possibles :

  • Connaître les effets d’une mise à jour ou d’une installation sur les autres périphériques
  • Repérer facilement la cause d’un problème sur le réseau.
  • Détecter les connexions frauduleuses d’appareils étrangers.

 

La surveillance réseaux pour contrôler

La surveillance de votre réseau doit s’adapter à votre entreprise. Votre outil de surveillance devra donc être configuré pour vous permettre de contrôler les paramètre les plus importants pour vous. De manière générale, les applications de surveillance de réseaux analysent les paramètres suivants :

  • Les interfaces
  • La disponibilité du ping (bande passante)
  • Le pourcentage d’utilisation des processeurs
  • Le pourcentage d’utilisation de la mémoire vide
  • Le niveau de remplissage des disques durs

 

La surveillance réseau pour prévenir

C’est le but principal de ce type de surveillance. Il permet d’envoyer des alertes aux techniciens en charge du réseau. Ainsi, en cas de problème, un SMS est envoyé au responsable d’astreinte afin qu’une solution puisse rapidement être trouvée. Ces alarmes réagissent en cas de besoin, ou avant qu’un souci ne survienne. Par exemple, elles peuvent être programmées pour donner l’alerte lorsque l’utilisation de la bande passante dépasse un certain seuil. Ainsi, l’apparition d’un ralentissement est stoppée et le problème a été traité de façon proactive.

 

La surveillance réseau pour archiver

Chaque jour, les applications de surveillance réseaux archivent des centaines de données. Grâce à ces statistiques enregistrées, l’administrateur du réseau pourra envisager des solutions d’optimisation du système. Il pourra aussi mesurer les effets de certaines modifications sur le réseau.

 

Comment faire de la surveillance de réseau ?

Pour que votre surveillance de réseau soit efficace, elle doit compter sur au moins deux applications. Ces logiciels collaboreront pour vous fournir la meilleure supervision possible. Vous devrez donc trouver :

  • Un logiciel de surveillance réseaux : Ce logiciel, tel que Nagios, doit pouvoir effectuer les 4 tâches présentées dans la partie précédente. Il doit pouvoir cartographier votre réseau, l’analyser, détecter les incidents et archiver les données nécessaires.
  • Une application de gestion d’alertes : En collaboration avec votre logiciel de surveillance réseau, votre application de gestion de crise devra vous offrir toutes les solutions dont vous avez besoin pour gérer les incidents détectés. Avec MEMOGuard, un logiciel de gestion des astreintes, la personne en charge est prévenue par SMS, mail ou par appel vocal dès qu’un incident est signalé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *